La Prise de participation

La FAE joue un rôle de facilitateur afin de permettre aux entreprises du canton de Genève de finaliser leur levée de fonds auprès d’investisseursLa FAE est partenaire pour une prise de participation d'entreprises genevoises

Si vous êtes :

  • une entreprise innovante en phase de commercialisation et à la recherche de fonds propres pour financer la croissance (Start-ups et PME)

ou

  • une entreprise en phase de restructuration nécessitant des fonds propres additionnels pour une recapitalisation afin de sortir de la situation de surendettement au sens de l’art. 725 CO et reconstituer les fonds propres,

La FAE est votre partenaire pour une prise de participation minoritaire afin de compléter une levée de fonds aux côtés d’investisseurs tiers s’engageant pour au minimum 55% de l’augmentation de capital.

Une prise de participation consiste en un investissement (injection de fonds) dans le capital d’une société par la souscription de titres (dans la majorité des cas des actions) nouvellement émis, afin de renforcer les fonds propres de l’entreprise. Pour la FAE, il s’agit d’une prestation mise en d’œuvre de manière très sélective pour des situations spécifiques bien déterminées (notamment des entreprises présentant un potentiel important et/ou un nombre d’emplois conséquent ainsi qu’une possibilité de revente de la participation clairement identifiée). Dans la mesure du possible, la FAE statuera lorsque les conditions de l’opération seront déterminées avec l’investisseur tiers principal (lead investor).

Cible :

  • Entreprises innovantes en phase de commercialisation
  • Entreprises en phase de restructuration

Frais :

  • Frais d’inscription de CHF 500 pour le dépôt d’une demande.

A noter que les frais juridiques inhérents à l’augmentation de capital (notaire, contrat d’investissement, convention d’actionnaires,…) sont à charge de l’entreprise

Conditions spécifiques :

  • Investissement par un tiers (lead investor) d’au minimum 55 % de l’augmentation du capital
  • Viabilité et pérennité à terme démontrées
  • Entreprises en phase de restructuration : les mesures doivent permettre la sortie complète de l’art. 725 CO

 

Consultez l’ensemble des critères d'acceptation, ici

Chaque demande est analysée par un gestionnaire de crédits de la FAE et présentée pour décision au Conseil de fondation lors d’une des séances mensuelles.

N’hésitez pas à nous contacter si cette prestation vous intéresse.

 

Retourner aux prestations