Paroles d'entrepreneurs

Paroles d'entrepreneurs

Retrouvez les témoignages d'entrepreneurs accompagnés par la FAE dans leur reprise ou transmission qui illustrent notre partenariat.

Paroles d'entrepreneurs

7-9 Rue Mme-de-Stael 1201 Genève
Secteur d'activité: Ecole privée axée sur la formation des langues et des sciences, de l’économie et de la gestion d’entreprise
Nombre d'employés: 23
Type d'aide: Cautionnement crédit commercial

« Ecole privée depuis 1957, certifiée qualité. Structure unique à Genève, l'Ecole Bénédict couvre les degrés du secondaire 1 et du secondaire 2. Elle prépare à la maturité suisse ou à l'entrée dans la vie professionnelle, puisqu'elle offre la préparation au diplôme supérieur de commerce, au certificat supérieur de perfectionnement commercial, le tout sur un même site.

L'ancienne direction souhaitant vendre en priorité à certain de ses enseignants, ces derniers, faute de moyens financiers suffisants ont fait appel à la FAE pour un cautionnement.
Grace à la FAE, l'Ecole Bénédict peut continuer à offrir un enseignement lui permettant d'apporter une nouvelle énergie et garantissant une continuité dans son professionnalisme et ses qualités.

Lamine LAKHOUA »

Paroles d'entrepreneurs

MM. Benoît TURONNET et Benoît LAPERLE, repreneur – DASTA Charpentes Bois SA

DASTA Charpentes Bois SA est une entreprise genevoise du bâtiment qui réalise tous types d’ouvrages autour de la construction bois depuis 1986. L’entreprise gère en moyenne une centaine de projets par an dont certains emblématiques comme le Refuge du Goûter culminant à 3800 mètres (Mont Blanc) ou, plus récemment, la reconstruction et agrandissement de l’Opéra des Nations.

« Notre opération de reprise de la société s’est avérée longue et complexe à mettre en oeuvre, car elle combinait différents aspects notamment un MBO (Management Buy Out), un crédit vendeur et une donation. Elle a nécessité l’accompagnement de plusieurs spécialistes (experts transmission d’entreprises, avocats, notaires etc.) et bien sûr des partenaires bancaires. La Fondation d’Aide aux Entreprises (FAE) a été le catalyseur de cette transaction et a donné les garanties pour créer l’effet de levier indispensable pour la levée des fonds. La FAE s’est réellement investie dans la compréhension de notre activité et notre projet. Ils ont été des partenaires clés et constants qui nous ont accompagnés jusqu’à la séance de closing. »

Kheops Technologies : Son expérience de reprise d'entreprise

 

Kheops Technologies : Son expérience de reprise


Interview de M. Pierrick Gonnet, directeur de la société Kheops Technologies SA,

spécialiste, éditeur et intégrateur de logiciels pour les établissements de santé


 

M. Gonnet, pourriez-vous nous expliquer quelle était votre motivation pour la reprise de la société ?

Tout a débuté en 2012, j’exploitais alors une société informatique spécialisée dans le domaine des ONG dont l’activité avait été fortement impactée par la crise des pays émergents. Je décidai donc de la céder et me mis à la recherche d’une société à reprendre dans le domaine du médical, marché que je considère comme porteur.

Ayant auparavant travaillé dans ce domaine, j’ai fait appel à mon réseau et rencontré le propriétaire et actionnaire majoritaire de l’entreprise Kheops Technologies SA. Ce dernier, approchant de l’âge de la retraite, était en pleine réflexion quant à la transmission de son entreprise.

 

Comment s’est déroulé le processus de reprise ?

Dans un premier temps, j’ai intégré l’entreprise en tant que Directeur, ce qui me permit d’avoir une vision globale de la société, que ce soit sur un plan organisationnel ou humain (clients / fournisseurs), mais surtout d’appréhender les risques d’une opération de reprise. Puis, rapidement convaincu par le potentiel de l’entreprise, j’ai dans un premier temps acquis une part minoritaire de l’entreprise.

En 2014, après une nouvelle phase de négociation, nous avons trouvé un accord et j’ai repris le solde des actions.

Globalement, le processus s’est bien déroulé. J’ai pu m’appuyer sur les conseils avisés d’une fiduciaire. Mais surtout, dès la phase initiale, j’ai pu vérifier la pertinence de mon projet, puisque le plan de développement de nouveaux produits, que j’ai pu mettre en place, a rapidement commencé à générer des bénéfices. L’opération a pu être finalisée début 2015, totalisant ainsi un processus de reprise s’étalant sur 2 ans.

 

Quelle fut votre expérience avec la FAE ?

Je ne disposais que d’environ 20 % de fonds propres pour financer le rachat du solde du capital-actions, ce qui était considéré comme insuffisant par les banques. J’ai donc sollicité la FAE pour un cautionnement de limite de crédit pour boucler le financement de l’opération.

 

Avec le recul quelles furent les principales difficultés ?

En ce qui me concerne, le plus complexe fut les négociations avec les différentes parties prenantes, le cédant, les établissements financiers, les partenaires, les fournisseurs et les clients. Il a fallu multiplier les rencontres afin que je comprenne l’ensemble des contrats qui nous liaient. Cette charge administrative interne fut lourde et contraignante.

 

Quels conseils pourriez-vous donner sur la base de votre expérience ?

Pour ma part, il me paraît important de disposer de solides connaissances de base du domaine d’activité dans lequel on souhaite s’engager et d’analyser avec précision la situation de l’entreprise à reprendre. L’investissement personnel et la patience sont primordiaux. Il est surtout important de bien s’entourer. La pertinence des conseils apportés par la fiduciaire et par la FAE m’a permis de bien mesurer les risques, de mener les négociations sereinement et, globalement, de faciliter les démarches.

Paroles d'entrepreneurs

:

" LPQ West Switzerland SA est propriétaire de la master franchise du concept de restauration « Le Pain Quotidien » en Suisse qui allie une ambiance de boulangerie d’antan à de la petite restauration « healthy», le plus souvent à base d’ingrédients bio, frais, de qualité et faite maison. Au-delà du financement qui m’a permis de me lancer dans l’entrepreneuriat, la FAE m’a accompagné et m’accompagne encore à l’aide d’un regard externe précieux délivré grâce à des collaborateurs d’une grande valeur. Merci la FAE ! "

Paroles d'entrepreneurs
« MP Électricité est une entreprise locale, spécialisée dans la réalisation et le dépannage d’installations électriques à courant fort et faible. La société dispose également d’un magasin de vente d’articles électriques (appareils électroménagers, de luminaires et d’ampoules, etc.). Lors du projet de reprise, j’ai fait appel à la FAE qui a su m’orienter sur l’ordre des nombreuses procédures à réaliser et m’a apporté de judicieux conseils quant au montage du plan de financement.
J’ai apprécié son regard externe, neutre sur la faisabilité et la viabilité du projet. J’ai pu profiter d’un accompagnement de qualité du gestionnaire en charge de mon dossier. Grâce à l’intervention de la FAE, cette entreprise existante depuis 1928 bénéficie d’une nouvelle vie, les employés conservent leurs emplois et personnellement j’ai pu réaliser le projet qui me tenait à cœur.»
Paroles d'entrepreneurs
 
Fort de mon expérience depuis 30 ans dans le domaine de l’aménagement d’intérieur, j’ai co-fondé en 2000 la société Tek Cuisines SA, spécialisée dans la réalisation de cuisines. 15 ans plus tard, afin d’assurer le développement de l’entreprise, j’ai eu l’opportunité de reprendre une partie du capital-actions et ai sollicité la FAE.
Grâce à l’accompagnement de la FAE, nous avons réussi à concrétiser l’opération. Par son soutien, la FAE a contribué à pérenniser la trentaine d’emplois existants et à la création de deux postes supplémentaires.
»
Paroles d'entrepreneurs
 
Julien LEJEUNE, Dirigeant TOP JEUX SA
Paroles d'entrepreneurs
 
« Sollicitant la FAE pour un cautionnement de crédit, la fondation nous a proposé d’intervenir au préalable en finançant un mandat d’expertise, afin de valider et rassurer les différents acteurs sur le prix de vente et la structure financière de l’opération. Les résultats du mandat démontrant la pérennité du projet, nous avons ensuite bénéficié du cautionnement de crédit nécessaire à la reprise de Top Jeux SA, dont l’activité consiste en la conception, la réalisation et l’entretien de places de jeux (parc, école, etc.)
Nous n’avions aucun doute sur la fiabilité et la faisabilité du projet mais sans le cautionnement de la FAE, l’organisme bancaire n’aurait pas accepté de le financer. Ce soutien aura permis de maintenir l'activité de Top Jeux SA, entreprise présente depuis près de 25 ans sur le canton. »

        

Paroles d'entrepreneurs
 
M. Antonio FINGUERRA, directeur de VICTORIA COIFFURE SA
Salon de coiffure présent à Genève depuis 1984, fort de 14 salariés
 
« Dans le cadre du départ à la retraite des fondateurs, la FAE est intervenue et m’a soutenu pour la reprise du salon VICTORIA COIFFURE. Cela m’a permis de garantir la continuité de l’activité, fort de 14 salariés, pour le plus grand plaisir de nos clients.»

Paroles d'entrepreneurs

« Compétiteur-moto désirant mettre mon expérience au profit d’un nouveau projet professionnel, j’ai créé le garage motocycle Orange Mécanique grâce au soutien de la FAE qui a accepté de financer la reprise de l’enseigne « KTM », l’aménagement de l’arcade de vente et l’atelier mécanique. »

Paroles d'entrepreneurs